Adopter un deuxième chat…. J’ai sauté le pas il y a maintenant presqu’un an, ça n’a pas été toujours simple, mais aujourd’hui cette cohabitation est tellement chouette à regarder que je le referai sans hésiter !

Cette aventure donnera lieu a une série d’articles vous relatant mon expérience avec notamment un chat très stressé, mais j’ai eu envie déjà de vous partager le pourquoi de cette deuxième adoption.

Ce qu’il faut savoir c’est que dans la nature, le chat est un animal plutôt solitaire. J’ai souvent lu qu’adopter un deuxième chat ne satisferait en rien les besoins du chat déjà présent mais répondrait seulement à notre envie d’humain.

Pourtant, il est également évident que cette cohabitation peut-être plus riche d’interactions et de jeux que celle d’un chat isolé; faut-il encore que les chats s’entendent et là est souvent le pari à prendre….surtout avec un chat stressé et craintif.

Pour vous planter le décor, nous partagions donc déjà notre vie depuis plus de deux ans avec Lazure, petite chatte adoptée le 12 mai 2018 à la SPA à l’âge d’un an environ. Lazure a été adoptée pratiquement à l’état sauvage, elle n’a visiblement pas connu l’humain avant d’atterrir en fourrière puis à la SPA.

Il a fallu de longs mois pour qu’elle vienne vers nous et qu’elle évolue dans la maison, le jour, sans se cacher dès qu’elle nous croisait.

Bien entendu, Lazure est restée une chatte craintive avec le monde extérieur et très sensible au moindre changement….Elle fait partie de ces chats qui mettront beaucoup plus de temps à s’adapter à la nouvelle situation mais globalement elle a su évoluer vers le comportement d’un chat « normal » et j’étais persuadée (et je lui suis encore) que de partager sa vie avec l’un de ses congénère lui serait bénéfique.

D’autant plus qu’elle venait de passer son été dans le jardin et qu’elle y avait croisé plusieurs chats du voisinage, dont l’un d’eux qui l’accompagnait presque systématiquement lors de ses sorties. A plusieurs reprises, je les avais aperçu faire la sieste l’un à côté de l’autre au soleil. Cette image était tellement réconfortante pour moi, Lazure retrouvait un équilibre émotionnel avec ses congénères, elle revenait à la maison vraiment plus détendue.

Puis l’automne s’est installé, Lazure ne demandait presque plus à sortir et elle donnait l’impression de s’ennuyer de ne plus avoir d’interactions avec ses congénères.

Vu que nous étions en mesure de fournir des conditions de vie de bonnes qualités à un deuxième chat, ayant l’espace nécessaire pour l’accueillir dans la maison (il est important de pouvoir fournir aux chats de votre maisonnées des possibilités d’isolement, voire même dans un premier temps, des territoires séparés, permettant à l’un et à l’autre d’évoluer sans se croiser) et un jardin lui permettant de combler ses envies d’extérieurs, l’idée d’adopter un deuxième chat commençait à trotter dans mon esprit….

Après une longue réflexion, nous avons donc décider d’aller chercher un deuxième chat à la SPA et rendez-vous a été pris le 1er novembre 2020.

L’idée était donc d’adopter un mâle de l’âge de Lazure pour mettre toutes les chances de notre côté (sexe opposé, âge similaire…).

Cette fois-ci, ce n’est pas vraiment nous qui avons choisi mais Blake qui est venu nous voir dès que nous sommes rentrés dans la pièce.

Et comme le destin fait bien son travail, il s’est avéré que Blake était un jeune mâle d’environ 3 ans. C’était parfait et, cerise sur la gâteau, c’était un chat sociable autant avec ses congénères qu’avec les humains (et les enfants) !

Un contrat d’adoption signé et des nouvelles de Lazure données, nous repartions avec notre matou pour rejoindre la maison.

Je vous raconterai bien évidemment les différentes étapes de la mise en contact, qui n’a pas été aussi simple que je l’avais imaginé, mais je peux déjà vous dire que malgré les difficultés de faire cohabiter ensemble deux chats adultes, qui ne se sont pas choisis, cela restera pour moi l’une des plus belles décisions de ma vie.

Alors si l’idée vous traverse l’esprit ou que l’envie est déjà installée mais que vous craigniez que cela soit trop compliqué, si vous estimez que votre chat est en mesure d’accueillir un autre compagnon, que vous êtes capable de fournir l’espace nécessaire pour leur permettre de se mettre à l’écart, alors foncez !

Il faudra respecter quelques étapes pour s’assurer que cette cohabitation soit des plus sereines mais au final vous verrez qu’un chat c’est bien mais deux c’est tellement mieux.

Vous pouvez également aimer :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.